Write your welcome headline here.

Nullam posuere felis a lacus tempor eget dignissim arcu adipiscing. Donec est est, rutrum vitae bibendum vel, suscipit non metus.

Download Now!
  • Nullam posuere felis a lacus tempor eget dignissim arcu adipiscing.

  • Nullam posuere felis a lacus tempor eget dignissim arcu adipiscing.

Box heading

Nullam posuere felis a lacus tempor eget dignissim arcu adipiscing. Donec est est, rutrum vitae bibendum vel, suscipit non metus.
Read More

Box heading

Nullam posuere felis a lacus tempor eget dignissim arcu adipiscing. Donec est est, rutrum vitae bibendum vel, suscipit non metus.
Read More

Box heading

Nullam posuere felis a lacus tempor eget dignissim arcu adipiscing. Donec est est, rutrum vitae bibendum vel, suscipit non metus.
Read More

Box heading

Nullam posuere felis a lacus tempor eget dignissim arcu adipiscing. Donec est est, rutrum vitae bibendum vel, suscipit non metus.
Read More

Le seuil de porte

Le seuil de porte, se trouvant en  bas de l’ouverture, est une marche permettant de la franchir, généralement en un pas. Comportant dans la plupart des cas, des barres de seuil, il sert également de butée inférieure pour le vantail. Il peut être conçu à partir des matériaux généralement utilisés dans la construction comme le bois, le béton, la pierre, le métal, etc. L’essentiel est qu’il soit solide, peu enclin à l’usure et résistant aux intempéries.

Spécificité d’un seuil de porte

Le seuil d’une porte d’entrée a pour principale fonction la protection de l’entrée contre les différentes agressions de l’extérieur comme les infiltrations, la pollution, les courants d’air, etc. Par ailleurs, un seuil de porte améliore l’isolation thermique de la maison, tout en jouant des rôles de sécurité et de confort comme le fait de :

  • Réguler les différences de niveau entre les deux planchers : extérieur et intérieur.
  • Atténuer les différences d’aspect entre les deux planchers : extérieur et intérieur
  • Empêcher le cambrioleur de forcer la porte à l’aide d’un pied de biche.
  • Prévenir l’encrassement des châssis des portes d’entrée.

Sa portée symbolique réside dans le fait qu’il matérialise le changement de lieu. Une fois le seuil de porte franchi, cela signifie qu’on est effectivement à l’intérieur de la maison.

Différents types de seuil de porte

Il existe actuellement différents types de seuils de porte, qui se différencient selon les matériaux à partir desquels ils ont été conçus. Cependant, il y a d’autres critères à considérer dans le choix d’un seuil de porte. Outre les dimensions qui dépendront des dimensions de la porte, il y a par exemple les seuils qui sont dotés de larmiers. Appelés aussi casses-gouttes, les lamiers permettent d’éviter la stagnation de l’eau qui risque ensuite de s’étaler le long des façades, en l’acheminant vers le bas. Il y a aussi les seuils couteaux, qui sont généralement installés pour les cas de rénovation, car avec ce type de seuil, l’appui déjà en place peut être gardé. Toutefois, ils peuvent également être immergés dans la dalle pour les constructions neuves. Par ailleurs, il y a les seuils plats. Ce type de seuil est utilisé dans les cas où les niveaux du sol intérieur et extérieur sont identiques.

L’entrebâilleur d’une serrure de porte d’entrée

Les infractions avec violence sont actuellement si nombreuses qu’il est prudent de renforcer la sécurité de la porte d’entrée par les différents dispositifs prévus à cet effet. L’entrebâilleur en fait partie. Un entrebâilleur ou chaînette est une pièce solide fixée à l’intérieur d’une porte permettant de l’entrouvrir pour voir de l’autre côté. Ce complément de sécurisation de sécurité empêche l’intrusion d’une personne malintentionnée et sert également à communiquer de l’intérieur vers l’extérieur. Il peut remplacer ou être remplacé en partie par un judas optique.

Nécessité d’une serrure et d’entrebâilleur

Un entrebâilleur nécessite la fixation de 6 vis sur le dormant et sur l’ouvrant de la serrure pour compléter le système de fermeture sécurisée. Il ne peut pas remplacer la serrure et n’offre malheureusement pas une sécurité à 100 % et à toute épreuve, mais contribue quand même à prévenir tout danger de cambriolage et d’infraction.

En principe, un entrebâilleur est une pièce en acier, installée sur les portes d’entrée, se présentant comme une chaîne fixée et comportant une bille coulissante et un triangle fixé à la porte. Dans certain cas, l’entrebâilleur est rigide, composé d’aluminium et d’acier. Il peut être à coulisse ou à serpentins.

Par ailleurs, l’installation de l’entrebâilleur est facile, car il suffit de percer la porte et de poser l’objet sur le bout. Comme la barre de seuil ou la cornière anti-pince, compléments de la serrure pour se prémunir de l’intrusion au pied-de-biche, l’entrebâilleur protège contre l’intrusion forcée par une porte ouverte.

Installation d’un entrebâilleur et prix indicatif

L’installation d’un entrebâilleur sur une porte est une opération relativement simple qui ne nécessite pas de connaissances approfondies en serrurerie et qui requiert également des matériels presque rudimentaires. Effectuer quelques mesures et de traçage, disposer d’un tournevis et d’une perceuse visseuse suffisent pour monter l’entrebâilleur et son crochet. Après les repérages des diverses positions pour fixation, on procède au pré-perçage. Pour cela, on utilise une mèche de 3 mm de diamètre environ pour éviter d’éclater la porte, puis on visse le crochet.

Ensuite, il faut le positionner sur l’alignement du crochet à un espace qui ne doit pas dépasser les 20 mm et exécuter le perçage à l’endroit du repérage. Pour finir, on vérifie le fonctionnement du système en fermant l’entrebâilleur en ouvrant la porte pour savoir si le crochet est opérationnel et se fixe bien sur la porte.

L’entrebâilleur est une petite pièce que l’on trouve facilement dans les grands magasins de bricolage.

Il coûte entre 2 € et 50 € selon le matériau de fabrication, la finition, la résistance.

Le loquet d’une porte d’entrée

Le loquet d’une porte d’entrée est un système de fermeture assez simple qui se fixe aux portes ne possédant pas de serrure. Il se compose d’une tige mobile autour d’un pivot et aussi d’une pièce métallique qui bloque la tige. Cette pièce est fixée à l’encadrement de la porte. Il peut aussi être utilisé pour les fenêtres et peut avoir une finalité décorative. Par ailleurs, le loquet d’une porte est fabriqué en acier, en bois, en aluminium, en chrome ou encore en fer forgé selon les goûts et le style de la porte.

Le fonctionnement et les avantages du loquet d’une porte

Le loquet d’une porte pivote grâce à son propre poids et son ressort. Il peut s’installer facilement sur toutes les portes ou volets en bois. Pour cela, il suffit de visser la structure du crochet après avoir perforé de trous le montant de la porte. Le loquet d’une porte est très efficace, car il constitue une barrière infranchissable. Il est aussi très esthétique et permet de garantir l’intimité dans une pièce de la maison. Le loquet d’une porte est également facile à poser, mais nécessite de l’entretien régulier afin d’éviter que le mécanisme se bloque. Toutefois, elle ne peut remplacer une serrure, car on ne peut pas l’installer à l’extérieur de la porte.

Les différents types de loquet d’une porte

Le loquet d’une porte peut se présenter sous différentes formes à savoir :

  • Le loquet à bascule : c’est un ancien mécanisme composé de divers éléments. Il s’agit du fléau qui n’est autre qu’une barre de fer se soulevant et se baissant par le mécanisme à bascule, le mentonnet qui est une pièce métallique maintenant le fléau lors de la fermeture de la porte et enfin le bouton de la manœuvre qui est une pièce permettant d’actionner le mécanisme à bascule. Ce type de loquet est considéré comme ancien et on trouve divers styles de bouton de manœuvre. Il apporte du charme et il est l’un des systèmes de fermetures et d’ouverture de porte les plus stylisés.
  • Le loquet poucier appelé aussi clenche à pouce se compose de trois pièces principales. Ce sont la clenche qui est une tige métallique plate et mobile, le mentonnet qui est une pièce métallique où se repose la clenche, le poucier qui est un mécanisme permettant d’ouvrir et de fermer la porte. Ce système est destiné aux portes qui ne disposent pas de serrure. Ainsi, il permet d’ouvrir et de fermer une porte, mais ne permet pas de la verrouiller.

Les portes d’entrée en PVC

Le PVC est un matériau très utilisé en France pour la fabrication de porte d’entrée à cause de sa performance au niveau de son prix, de sa fiabilité en termes d’isolation et de sa facilité d’entretien. Les portes d’entrée en PVC commencent à se classer dans le style classique étant donné qu’on les trouve dans de nombreuses habitations. Le PVC ou Polychlorure de Vinyle est une matière qui date du 19ème siècle offrant un excellent rapport qualité-prix et une facilité d’entretien incomparable. Il existe trois types de PVC, à savoir, le PVC rigide, souple et plastifié. Les portes d’entrée en PVC sont disponibles sous différentes couleurs, à moulures diversifiées, mais également en imitation bois.

Qualités d’une porte d’entrée en PVC

Les portes d’entrée en PVC offrent beaucoup d’avantages. En effet, elles sont très robustes, très résistantes au rayon de soleil. Elles sont faciles à nettoyer : il suffit d’utiliser un savon doux suivi d’un rinçage afin d’obtenir un résultat efficace contre les différentes tâches. Munies d’armatures, elles sont idéales si on recherche avant tout la sécurité. Elles possèdent également une très bonne qualité au niveau de l’isolation thermique et sonore. De plus, les portes d’entrée en PVC empêchent la production et la prolifération des moisissures, le PVC étant un matériau synthétique imputrescible. Par ailleurs, les portes en PVC offrent un rendement énergétique de qualité et possèdent une bonne étanchéité. Enfin, ce type de porte est nettement moins cher que les portes en aluminium ou en bois.

Défauts d’une porte d’entrée en PVC

Malgré ces multiples qualités, la porte d’entrée en PVC présente tout de même des défauts. En termes d’esthétique, elle est moins élégantes que celles en aluminium ou en bois. Elle ne peut pas être combinée avec des coupes-bises magnétiques. Elle a aussi tendance à se déformer légèrement. C’est pourquoi il serait mieux de choisir une porte en PVC avec des renforts en métal. De plus, le PVC est un matériau ininflammable, mais il fond sous le feu. Il est donc plus facile pour des cambrioleurs de s’introduire à l’intérieur de la maison en faisant fondre le PVC autour de la serrure. Enfin, le PVC est un matériau qui ne peut pas être recyclé.

En termes de prix, il peut avoisiner les 200 € pour les entrées de gamme, 600 à 1 200 € pour les standards et 1 200 à 5 000 € pour les hauts de gamme.

La porte d’entrée en bois

Le bois est un matériau très utilisé pour les portes d’entrée ou les portes d’intérieur. Pour les portes d’entrée fabriquées avec du bois dur traité au préalable avec des produits (insecticide, fongicide et hydrofuge), conçues en usine et munis de serrure de 3 à 4 points de fermetures, elles seront parfaites. Dans ces conditions, les portes d’entrée en bois restent une solution écologique qui séduit de plus en plus les particuliers. Quant aux portes d’intérieur en bois, elles sont aussi très avantageuses au niveau de l’esthétique. En effet, elles sont tendance et offrent une impression de chaleur à la pièce.

Avantages et inconvénients d’une porte d’entrée en bois

Chaleureuses et traditionnelles, les portes d’entrée en bois incluent plusieurs avantages. Par exemple, elles assurent une meilleure isolation thermique et acoustique pour les pièces de la maison. Elles sont stables dans le temps et pourraient aussi être personnalisées selon les goûts, les préférences et le budget. De plus, il existe un large choix d’essences de bois pour les fabriquer. Par ailleurs, conçues avec soin à partir de bois de qualité, elles garantissent la sécurité en tant que portes d’entrée. Pouvant se présenter sous une multitude de formes et de couleurs naturelles ou peintes, elles offrent une élégance noble et authentique. Le Chêne, le bois exotique et le sapin sont entre autres les essences les plus prisées.

Toutefois, les portes en bois comportent certains défauts. Les portes-planes sont assez fragiles et instables sauf si on choisit un produit normalisé. Et quant aux portes-post formées, elles ont besoin d’un ponçage léger. Il faut également prévoir une finition pour les portes en bois. Enfin, elles nécessitent d’être entretenues régulièrement afin de conserver leur résistance et une durabilité dans le temps.

Prix d’une porte d’entrée en bois

Le tarif d’une porte d’entrée en bois dépend de la gamme de qualité de la porte, du type d’essence du bois, de traitement qu’elles ont subi ainsi que de leurs options. À titre indicatif, le coût peut débuter à partir de 160 € dans le cas des modèles standards non blindés. Il serait de 500 à 1 200 € pour les portes d’entrée en bois de milieu de gamme. Et enfin pour les modèles plus sophistiqués tels que les essences rares, le chêne massif avec un design original, le prix peut osciller entre 2 000 et 5 000 €. Il faut tout de même préciser que ces tarifs varient en fonction des revendeurs. Ainsi, il est conseillé de faire une comparaison de prix ou de devis pour bénéficier de l’offre la plus intéressante.

La porte d’entrée en verre

Une porte est choisie suivant trois principaux facteurs : le budget, l’esthétique et la performance technique. Si on met de côté le facteur budget, une porte d’entrée en verre peut offrir à la fois design et sécurité. La porte en verre est très courante, surtout pour les appartements, car elle laisse entrer facilement la lumière du jour et offre une isolation acoustique et thermique ainsi qu’une sécurité excellente grâce aux  vitrages.

Avantages, inconvénients et prix indicatif d’une porte d’entrée en verre

Pour fabriquer une porte d’entrée en verre on utilise comme cadre, le bois, le PVC, l’aluminium, l’acier ou le composite, mais peut aussi bien être dépourvue de cadre. Comme toute surface vitrée, une porte en verre s’inscrit dans la démarche développement durable, car elle diminue la consommation d’énergie en éclairage au profit de l’énergie solaire. Elle contribue ainsi à l’amélioration du confort et du bien-être.

Par ailleurs, une porte en verre procure à une pièce une touche d’esthétisme et de modernité.

On peut la construire avec un double ou triple vitrage ou un vitrage antieffraction pour garantir une sécurité optimale, mais dans ce cas, la porte devient lourde et il faut la manipuler avec précaution. Si opte un verre antieffraction, il doit respecter la norme EN 356

Une porte d’entrée en verre est disponible en gamme de qualité variée et sous une finition diversifiée, munie de serrures de qualité, répondant à tous les besoins. Elle peut se présenter sur-mesure ou standardisée.

Pour une porte de salle de bain, on peut opter pour un verre dépoli.

Toutefois, le verre de cette porte d’entrée requiert un entretien périodique et permanent sauf si on choisit une face extérieure autonettoyante et à condition d’y mettre le prix.

En termes de prix, le prix d’une porte d’entrée en verre, selon la gamme, autrement dit, d’entrée de gamme à une qualité haut de gamme va de 500 € à 3 000 €.

La porte d’entrée en acier

Une porte d’entrée s’inscrit pour longtemps dans l’environnement des personnes résidant dans une maison si bien qu’elle ne doit pas être choisie à la légère. Par ailleurs, elle constitue le premier élément visible avant de pénétrer à l’intérieur tout en constituant le principal rempart avec l’extérieur, surtout si on ne dispose pas de portail. De ce fait, elle doit allier autant  que possible sécurité et esthétique. Entre une porte d’entrée en bois, en aluminium, en PVC et en acier, choisir ce dernier permet en grande partie d’atteindre cet objectif, particulièrement en termes de sécurité. En effet pour pallier certaines de ses faiblesses, il suffit d’apporter à l’acier quelques traitements avant de l’utiliser.

Caractéristiques d’une porte d’entrée en acier prêt à l’emploi

Pour optimiser la performance d’une porte d’entrée en acier, on doit apporter à l’acier utilisé :

  • Un traitement anti-rouille et anti-corrosion. Il existe des usines spécialisées dans ce domaine.
  • Une installation de mousse de polyuréthanne entre les deux panneaux intérieurs et extérieurs pour obtenir une isolation thermique et acoustique de qualité.
  • Une mise en place des joints permettant l’évacuation et le rejet normal de l’eau en cas de pluies ou de neige et rendre plus efficace l’étanchéité.
  • Une barre de renforcement coté poignée.
  • Une imposte et des panneaux latéraux.

Par ailleurs, une porte d’entrée en acier isolé est composée d’un cadre en bois recouvert d’aluminium. La porte d’acier propose une variété de modèles ralliant style et design. Ainsi, le client est libre de personnaliser l’allure de sa maison.

Caractères avantageux de la porte d’entrée en acier

L’acier étant un matériau très robuste et esthétique, une fois traité. Sur les modèles disponibles sur le marché, une porte d’entrée en acier :

  • Constitue la meilleure solution face aux cambriolages et aux diverses intrusions forcées surtout si elle est blindée et comporte une serrure certifiée A2P à plus de trois points de fermeture ou encore des vitrages performants.
  • Permets une alternative sécurisante en cas d’incendie lorsqu’elle est munie d’une porte-coupe-feu sur sa paroi blindée.
  • Est très esthétique avec le choix de la couleur dont elle est peinte ou si l’acier est combiné avec du bois ou de l’aluminium.
  • Est plus fonctionnelle si elle est accompagnée d’un seuil en aluminium permettant de sécuriser le passage des personnes et d’améliorer son fonctionnement.

Toutefois, elle nécessite un entretien régulier si on veut garder ses qualités.

Enfin, en termes de prix, une porte d’entrée en acier, entrée de gamme coûte entre 50 € et 350 €, celle standard, entre 700  € et 900  €, celle blindée, entre 2 000 € et 6 000 €.

La porte d’entrée en aluminium

Une porte d’entrée est un monument d’ouverture et de fermeture principale qui est généralement intégré dans la maison. Une porte d’entrée permet d’un côté d’accéder à l’intérieur de l’habitation et de l’autre, d’assurer la sécurité des biens immobiliers et des personnes qui y demeurent. Par ailleurs, en plus de ces principaux rôles, on veut toujours qu’elle y inclue design et fonctionnalité. C’est surtout, grâce au matériau avec lequel elle est construit qu’on peut bénéficier de ces avantages. À ce propos, malgré son prix assez élevé, beaucoup des propriétaires optent actuellement pour la porte d’entrée en aluminium. À ce propos, en aluminium, en acier et la porte blindée. Ces divers genres de portes ont chacun leurs potentialités et leurs points faibles, mais actuellement elles sont toutes très résistantes aux intempéries et esthétiquement adaptées aux différents styles de maison.

Qualités inhérentes à l’aluminium

L’aluminium répond aux exigences du développement durable, un des plus grands objectifs de ce millénaire. En effet, son extraction à partir de la bauxite, troisième minerai de la planète, est relativement peu coûteuse, et il est recyclable à 100 %. Ainsi, son utilisation permet d’épargner le matériau comme le bois et sa transformation requiert peu d’énergie.

La légèreté, la malléabilité, la résistance à toutes les corrosions, la stabilité sont également des qualités qu’intègre l’aluminium.

Qualités d’une porte d’entrée aluminium

L’aluminium est un matériau de plus en plus utilisé en menuiserie. En effet, une porte d’entrée en aluminium, qu’elle soit standard ou sur mesure :

  • Assure une esthétique (moderne) convenant à tout type d’architecture (maison neuve ou en rénovation), étant donné qu’en menuiserie, l’aluminium est disponible en profilé très fin et sous plusieurs teintes.
  • Est sécurisante par rapport aux effractions et par rapport à la santé des occupants de la maison étant donné qu’elle ne présente aucune toxicité et que l’aluminium s’adapte à tout type de vitrage.
  • Est durable et facile à travailler.
  • Ne requiers pas d’entretien spécifique même si la maison est implantée au bord de la mer.
  • Assure une isolation thermique et acoustique excellente.
  • Rehausse la valeur du patrimoine.

Ainsi, le prix assez élevé d’une porte d’entrée en aluminium est compensé par les avantages qu’elle offre.

La porte d’entrée coulissante

Une porte d’entrée coulissante est constituée d’un panneau, équipé de galets roulants et d’un rail de guidage qui est fixé à l’horizontale sur un mur. Elle se déplace le long de ce rail dont sa longueur est en général égale au double de la somme de leurs largeurs. Ce type de porte n’utilise pas de charnières, ainsi elle permet un gain d’espace non négligeable. Au départ, les portes coulissantes ont été utilisées, surtout dans les maisons romaines. Par conséquent, elles sont destinées et s’adaptent plutôt aux maisons traditionnelles.

Types de fixation d’une porte d’entrée coulissante

On rencontre trois types de rails de fixation chez une porte coulissante, à savoir :

  • Les rails en applique

Il s’agit d’un rail en métal fixé sur une face de la cloison. Ainsi, le rail et les vantaux restent visibles. Ce type de fixation est une solution idéale si on veut garder la porte visible et gagner de l’espace sans avoir recours à installation de châssis. Les rails en applique sont également pratiques et fonctionnels.

  • Les rails intégrés

Dans ce système, le rail du haut est intégré dans la cloison pour le cacher. On utilise le plus souvent les rails intégrés pour les portes de placard et de séparation de pièce.

  • Le châssis à galandage

C’est une structure métallique conçue dans la cloison qui permet au panneau de disparaître lorsqu’on ouvre la porte. On le nomme aussi les portes coulissantes escamotables. Cette configuration demande un coût élevé et également une mise en place très précise.

Avantages d’une porte d’entrée coulissante

La porte d’entrée coulissante offre plusieurs avantages : elle apporte une véritable plus-value dans la construction ou la rénovation d’une maison. Elle optimise l’espace en supprimant la surface de débattement des portes. Elle crée un intérieur moderne et fonctionnel. Que ce soit en escamotables, montées en rails ou en applique, les portes coulissantes constituent la solution parfaite pour séparer les pièces de la maison. Elles peuvent constituer de véritables décorations pour la maison et assurent une meilleure discrétion. D’ailleurs, la porte d’entrée coulissante permet de gagner de l’espace en s’affranchissant du débattement nécessaire au mouvement d’un châssis classique. Elle est tendance, moderne et design et est facilement automatisable.

En ce qui concerne le prix des portes d’entrée coulissantes, il peut être compris entre 210 et 2 700 euros. Pour installer une porte d’entrée coulissante, il est conseillé de recourir à des spécialistes afin d’obtenir une pose solide et de qualité, mais également de bénéficier d’une réduction de TVA.

La porte d’entrée battante

La porte d’entrée battante est une porte qui se referme toute seule, animée d’un mouvement alterné et rapide. C’est une porte traditionnelle très répandue dans les maisons surtout dans l’immeuble pour restauration, mais aussi dans les hôpitaux pour son côté pratique. En effet, son fonctionnement est idéal pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite. De plus, elle reste le modèle standard en matière d’aménagement intérieur. Son installation est facile à réaliser, elle est robuste tout en étant très esthétique. Il existe plusieurs styles et couleurs de porte battante qui peut s’adapter à tous les types de maisons ou d’environnement.

Description de la porte d’entrée battante

La porte battante possède des battants libres permettant une ouverture dans les deux sens. Cela peut être réalisé avec un mécanisme d’entraînement remplissant la fonction de poussée et de traction. Ce type de porte s’ouvre suivant un axe vertical à partir de paumelles ou de gonds. Le passage offert par une porte battante est inférieur d’environ 3 cm à la largeur de la porte. Par ailleurs, le sens d’ouverture de cette porte sera fonction de la configuration de la pièce de la maison. Ainsi, elle peut rester invisible en s’intégrant au mur de la maison. L’ouverture de la porte battante peut être manuelle ou automatique selon les préférences.

Atouts et faiblesses d’une porte d’entrée battante

Comme avantages, de la porte d’entrée battante :

  • Est très facile à démonter et à remplacer. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de faire appel au service des professionnels pour l’installer, du moment qu’on dispose des équipements adéquats.
  • Est d’ouverture aisée et permet un passage dégagé.
  • Permets d’obtenir une isolation thermique et acoustique performante. L’optimisation et l’efficacité de l’isolation dépendent du matériau choisi pour la concevoir. Pour y parvenir, et comme, elle est indiquée pour les portes d’intérieur, il est nécessaire de choisir pour sa fabrication, des matériaux de très grande qualité comme le bois.

Par contre, malgré ces divers avantages, la porte d’entrée battante possède aussi ses faiblesses, à savoir :

  • La nécessité d’aménager un espace important pour son ouverture.
  • La contrainte de lui offrir une amplitude maximale d’oscillation c’est-à-dire un débattement considérable.
  • L’existence d’un espace intérieur à accès facile pour faciliter son utilisation une. Ainsi, il faut prévoir un dégagement minimum de 1 mètre.
  • Enfin, elle ne peut disposer que d’un seul sens d’ouverture.